Les clés d’une alimentation healthy

Les clés d’une alimentation healthy

Vous le croisez à tous les coins de rue et même à chaque coin de paragraphe dans tous les médias : le terme « healthy » a la côte en ce moment et nombreux sont ceux qui lui déroulent le tapis rouge. Et pour cause, si notre société nous permet de profiter des nombreuses avancées technologiques, elle n’en reste pas moins synonyme « d’obésité » dès l’enfance, de « malbouffe », de « stress » où le burn-out et la dépression touchent de plus en plus de monde. Fort de ce constat, le meilleur moyen d’être et de demeurer en bonne santé, d’atteindre un bien-être tant physique que mental est de franchir le cap d’un mode de vie saine, healthy. D’ailleurs à y regarder de plus près, vous vous rendez vite compte que tout ce qui vous entoure à des effets parfois plus néfastes que les effets positifs qu’il vous procure. Si la possibilité vous est offerte de vous habiller, de vous loger, de décorer votre intérieur, mais aussi de pratiquer une activité physique, de fabriquer produits de beauté et produits d’entretien les plus naturels et sains possible, mieux vaut ne pas oublier votre assiette ! Parce que vous êtes ce que vous mangez, place à quelques-unes des astuces existantes pour une alimentation équilibrée et saine, et ce, quel que soit votre régime alimentaire !

Cultiver votre propre healthy, les astuces à suivre 

Tendance healthy, privilégier le fait-maison

Le meilleur moyen de savoir ce qui est contenu dans votre assiette est de cuisiner. Bien entendu, si les plats déjà préparés peuvent dépanner de temps à autre, mieux vaut prendre quelques instants chaque jour pour mitonner de bons petits plats faits maison. Bien sûr, tout le monde n’a pas la chance d’être né avec une toque sur la tête. Et pourtant, cuisiner c’est comme le vélo : ça s’apprend. L’astuce est de choisir des recettes en fonction du temps que vous avez et si vous n’avez pas le temps, cuisinez en plus grande quantité et congelez quand tel est le cas. Mais au préalable donc, il faut de bons ingrédients. Rien de tel donc que de cultiver vos propres aromates, vos propres fruits et vos propres légumes. Adepte ou non du mouvement « grow your own food » (cultive tes propres aliments), avoir un potager est un grand pas vers l’amélioration et le changement de vos habitudes alimentaires. Cultivés grâce à une bâche pour serre toute l’année, vous entrez dans le royaume de l’explosion des saveurs. Grâce à la bâche pour serre, vous contrôlez, préservez votre production pour avoir un potager sain. Outre vos papilles qui s’émoustillent, c’est aussi l’occasion d’avoir des produits de meilleure qualité, de prendre du temps pour vous ressourcer et faire de l’exercice physique tout en faisant des économies. 

Tendance healthy, manger à sa faim

Le meilleur moyen de ne pas succomber à la tentation d’une barre chocolatée ou de tout autre en-cas peu recommandable est de manger à votre faim. S’il le faut, consultez une nutritionniste qui établira vos besoins nutritionnels et vous aidera à concocter un programme sur-mesure dépendamment de vos antécédents médicaux, mais aussi et surtout, de votre mode de vie. Dans tous les cas, rien de tel que de s’inspirer de la pyramide alimentaire pour manger de manière raisonnable tout ce qui doit l’être comme le sel, le sucre et le gras en l’occurrence. Parce que le cerveau réclame souvent de la nourriture alors qu’en réalité il faut boire, buvez si une pulsion vous vient. Et, pendant les repas pour donner un sentiment de satiété plus longtemps à votre cerveau, privilégiez certains aliments. Les pommes, les avocats, les légumineuses, les soupes, l’avoine notamment présentent de nombreuses vertus et procurent cette sensation de satiété. Pour finir le repas, vous pouvez aussi croquer dans un carré de chocolat noir ou picorer quelques fruits secs pour finir sur une touche agréable tout en contrôlant votre appétit. 

Tendance healthy, faire une liste

Pour savoir si vous mangez sain ou non, faites une liste de ce que vous consommez sur une semaine. Il est important de savoir ce que vous consommez et à quel moment, pour changer vos mauvaises habitudes. Bien entendu, l’objectif n’est pas de retirer de l’assiette tout ce qui vous procure du plaisir au risque de faire des écarts, mais de les rationaliser. Si l’on prend l’exemple du vin (attention sa consommation est interdite aux femmes enceintes/allaitantes et aux mineurs), ce dernier est bon pour la santé. Pour autant, il faut en consommer au « maximum deux verres par jour, et pas tous les jours » ! C’est pareil pour les aliments trop gras, trop sucrés, trop salés, tant que leur consommation est limitée et est, loin d’être quotidienne. Manger doit rester une source de plaisir et mieux vaut ne pas refréner vos envies de manière brutale, mais progressive. Ensuite, planifiez vos repas. Cela vous permet de réaliser les choses à l’avance, de faire vos courses de manière économique en évitant d’acheter ce qui est superflu. 

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !