Une nouvelle licence est dévoilée pour les métiers de la boucherie

Une nouvelle licence est dévoilée pour les métiers de la boucherie

Aujourd’hui, les passionnés peuvent déjà opter pour plusieurs formations, elles donnent accès à divers postes, mais désormais leurs champs d’investigations pourraient être plus vastes grâce à cette licence professionnelle.

De nombreux postes ont été prévus dans le cadre de cette nouvelle licence

En étudiant sous toutes les coutures la presse, les Français estiment que l’agriculture est mise de côté, elle ne serait pas assez valorisée notamment à cause d’une recrudescence des produits importés. Toutefois, la filière tente de se diversifier en proposant de multiples possibilités aux candidats. Les métiers de la viande bénéficient d’une nouvelle licence Pro. Cette dernière aura pour objectif d’envelopper plusieurs professions : le chef de produit, l’artisan boucher, le manager de rayon ou encore le chargé de développement, et même le responsable de la production. Le but premier avec cet enseignement consiste à épauler une trentaine d’étudiants qui pourront suivre le cursus dans une firme installée à Saint-Pol-de-Léon.

Un cursus scolaire de 18 mois pour décrocher un diplôme conséquent

Cette formation permet d’accompagner les cadres qui prendront les commandes de cette filière. Le parcours ne sera toutefois pas aussi simple puisqu’ils auront 18 mois pour apprendre toutes les ficelles des métiers de la viande. Les heureux élus auront ainsi le loisir de bénéficier d’un certificat de qualification professionnelle de technicien boucher. Ce concept est avantageux pour l’économie de ce marché et celui de la France, il apporte un peu de dynamisme en formant les professionnels de demain. Ces derniers ont la chance avec cette licence Pro de recevoir en parallèle un diplôme d’État en management qui valorise considérablement les acquis et leurs connaissances. Le président de la Conférédation française de la boucherie, Jean-François Guihard a souhaité s’exprimer à propos de cette nouveauté.

Redonner un peu de vitalité à une filière bouchère parfois malmenée

Selon lui, tous les métiers de la viande auront l’occasion de bénéficier d’une belle montée en gamme. Cela pourrait ainsi apporter un peu de fraîcheur dans cette filière malmenée par l’importation. Il insiste sur le fait que les sociétés qui gèrent plusieurs points de vente doivent absolument former des managers pour que la rentabilité soit au rendez-vous. En parallèle, cette multiplication des connaissances pourrait aussi aider les artisans notamment auprès des établissements bancaires qui sont parfois frileux lorsqu’ils doivent engager quelques sommes d’argent. Dans tous les cas, il espère que le métier sera tiré vers le haut grâce à ce nouveau diplôme qui entrera en vigueur à la rentrée 2017.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !