Tarif diagnostic immobilier : le diagnostic électrique

Le domaine du diagnostic est bien encadré aussi bien au niveau légal qu’au niveau règlementaire. Cependant, il n’y a pas des normes exigées en matière de prix pratiqués par les professionnels. Dans le cadre du tarif du diagnostic immobilier en installation électrique, par exemple, les différences de prix existent en fonction des intervenants, du type du logement et du secteur géographique où ce logement est établi.

Vente immobilière : le diagnostic électrique obligatoire

[snap url= »http://www.diagorim.com » alt= »diagnostic immobilier » link= »on » title= »diagnostic immobilier » target= »_blank » ]

 

Le diagnostique énergétique et électrique est exigé en matière de vente immobilière sur une maison ou un appartement. Il doit être inclus dans les dossiers constituant la promesse et l’acte de vente et l’obligation ne concerne que les installations ayant plus d’une 15 d’années d’existence. Les expertises sur les installations doivent être accomplies par un professionnel certifié et autonome, c’est-à-dire n’ayant de lien avec aucune des parties au contrat de vente.

Dans le cadre d’un tarif de diagnostic immobilier, la baisse de celui du professionnel du diagnostic électrique sera confiée à un établissement spécialiste dans le domaine. Celui-ci peut travailler dans tout type de diagnostic, en ne citant que le diagnostic amiante, le diagnostic plomb et le diagnostic de performance énergétique.

Si le bien immobilier constituant l’objet du contrat de vente est un logement en situation de copropriété, les expertises ne concerneront que les parties privatives. Le document est délivré pour une durée de validité de 3 ans. L’objectif du diagnostic est de vérifier que l’installation est conforme aux normes de la période en question. Le futur acquéreur aura alors une garantie de la conformité de ces biens aux exigences utiles.

Les tarifs d’un diagnostic électricité

Les tarifs du diagnostic électrique sont à la charge de celui pour lequel les ventes sont faites, c’est-à-dire le propriétaire du bien immobilier. S’il ne demande pas son accomplissement ou ne l’inclut dans les actes de vente, il risque des sanctions de mise à la norme de l’installation. Il y a une forte variation du prix proposé par les professionnels en charge des expertises et pour un F3 par exemple, il peut aller de 100 à 250 €.

Les tarifs moyens aussi subissent d’importants changements selon la catégorie à laquelle appartient l’habitation et/ou selon la zone géographique où elle se trouve. Le prix se trouve entre 91 et 112 € pour un logement (appartement et maison) classé T1. Il est respectivement de 98 à 119, 104 à 126, 111 à 133, 117 à 140 et 124 à 125 € pour les catégories T2, T3, T4, T5 et T6.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !