Bijoux médiévaux : des bijoux pour remonter le temps

Bijoux médiévaux : des bijoux pour remonter le temps

Au Moyen Âge, porter des ornements corporels était une pratique courante chez les femmes. Les gens de l’époque avaient coutume d’embaumer les défunts avec leur parure. Ce procédé a permis de découvrir les trésors de l’époque tels que les bijoux médiévaux.

Histoire de l’orfèvrerie médiévale

L’un des moyens d’expression artistique les plus importants à l’époque médiévale était l’orfèvrerie. D’abord réduite dans la catégorie artisanat, l’orfèvrerie a peu à peu acquis ses lettres de noblesse.  Les orfèvres mérovingiens choisissaient le plus souvent des dessins de cigales, d’aigles ou de poissons.

Son rôle est devenu de plus en plus prépondérant grâce à son utilisation dans le montage des reliques religieuses. Sous la dynastie des Carolingiens, les ateliers d’orfèvres installés dans les abbayes ont amélioré les techniques anciennes de fabrication des calices et des reliquaires utiles pour la dévotion. Cet art s’est par la suite étendu à la décoration des autels et de la reliure des manuscrits pour donner naissance aux bijoux médiévaux.

La place des bijoux au Moyen Âge

Les gens du Moyen Âge avaient la passion du bijou. L’or était le métal le plus utilisé par la méthode de l’orfèvrerie cloisonnée. Ce procédé consiste à sertir à froid des pierres et des verres colorés dans un agencement de cloisons géométriques. La richesse des collections moyenâgeuses témoignent de cette place importante des bijoux médiévaux.

boucles creoles double

Boucles creoles double

Une femme élégante médiévale se déplaçait toujours avec trois accessoires indispensables à savoir son fermail, sa bague et sa boucle de ceinture.  Ces ornements sont complétés par des fibules, des éléments de baudrier ainsi qu’une bague en or gravée du monogramme de sa propriétaire.

Les bijoux du Moyen Âge

Les écrits racontent l’existence de bijoux médiévaux d’apparat arborés par le souverain et sa cour. Lors des fêtes, des agrafes en or, des pectora, des colliers et des diadèmes sont portés en guise d’ornement. La caractéristique de l’époque est l’existence de joyaux placés sur la poitrine à l’instar du pendentif appelé le Talisman de Charlemagne.

D’autres pendentifs représentant des scènes d’évènements de cette période sont tout aussi magnifiques. Pour les férus de bijoux du Moyen Âge, des artisans talentueux sont à même de reproduire des modèles grâce à une association réussie entre l’argent massif et la technique du filigrane.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !