Un p’ti coin de Breizh dans la boîte aux lettres, des bienfaits pour la santé

Un p’ti coin de Breizh dans la boîte aux lettres, des bienfaits pour la santé

La Bretagne c’est ce crachin que l’on côtoie le baume au cœur dans son ciré jaune, ces menhirs qui jalonnent la campagne armoricaine mais c’est surtout cette atmosphère iodée, ses fonds marins qui regorgent de quelques 700 espèces d’algues dont certaines sont devenues aujourd’hui incontournables. Parmi ces algues, une poignée sont comestibles et ce, pour le plus grand bonheur des papilles des consommateurs en quête d’exotisme mais surtout de bien-être. Produits sains, bienveillants pour la santé, la Bretagne dévoile son jeu et sort son atout. Focus sur ces algues comestibles riches en fibres végétales – pour le transit – en sels minéraux, en oligo-éléments mais aussi en protides ; que l’océan breton offre en abondance mais aussi sur le net tel une véritable Tempête de l’Ouest dans votre boîte aux lettres.

Les alliées de notre ligne : focus sur quelques variétés d’algues comestibles

La dulse, Palmaria palmata

Cette algue rouge rose, est la plus populaire. Sa teneur en calcium est incroyable : elle en contient 20 fois plus que le lait par exemple. Considérée comme un antibiotique mais aussi un antioxydant naturel, elle est riche en magnésium, en fer, en vitamines, en iode notamment. Son goût s’apparente à la noisette et peut se consommer crue.

Le wakamé, Undaria pinatifida

Cette algue marine brune – appelée fougère de mer – est appréciée pour sa saveur spéciale et sa texture tendre et douce. Ses principaux atouts sont sa concentration en oméga 3 et en phytostérols. En outre, elle possède des teneurs inégalées en calcium – 12 fois plus que le lait – en magnésium – 2 fois plus que le germe de blé – notamment. Alors que la nervure centrale se cuit, le reste de l’algue peut se consommer crue.

La nori, Porphyra

C’est une algue marine rouge – appelée laitue pourpre – riche en protéines. Elle contient les 10 acides aminés essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. De ce fait, elle en devient incontournable. Qualité de taille, elle se marie avec tout et sa saveur rappelle le subtil arôme des champignons voire des fruits de mer.

La laitue de mer, Ulva lactuca

Algue marine verte lumineuse – riche en chlorophylle – très riche en minéraux et en vitamines. Seul 5 g de cette algue suffisent à combler les besoins journaliers en magnésium. Sa teneur en vitamines – notamment A et C – est bien plus importante que celle contenue dans les agrumes. En outre, elle favorise la détoxination du sang. Son goût prononcé, corsé accompagne plus facilement les mets à base de poisson.

Le Kombu breton, Laminaria digitata

Pour l’anecdote, elle est originaire d’Asie et se retrouve sur les côtes bretonnes aujourd’hui. De couleur marron, c’est une algue très iodée, charnue à la texture épaisse. Elle présence des bienfaits dépurateurs. Riche en fer, calcium et potassium, elle favorise l’absorption des nutriments.

Le haricot de mer, Himanthalia elongata

Sorte de tagliatelle verte, elle contient de la fucoxanthine – anti-oxydant – du bore, du calcium notamment. Elle présente également de nombreux avantages de par sa forte teneur en vitamines A, B6, C et F. Son goût subtil et discret, sa texture tendre en font un aliment très apprécié et facile à cuisiner. 

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !