Le Hand spinner : un phénomène planétaire

Le Hand spinner : un phénomène planétaire

Quel est le point commun entre Kim Kardashian et un orang-outan ? Apriori, aucun. Et pourtant ! La plus hype des personnalités médiatiques de la planète people ajoute une nouvelle corde à son arc déjà bien fourni – femme d’affaires, productrice, styliste et animatrice de télévision américaine – à savoir conceptrice de jouet. Quant au singe anthropoïde de la famille des Hominidés, il s’amuse ces derniers temps avec ce même jouet. Et, pas n’importe lequel ! C’est the must-have en matière de divertissement, le célèbre et non des moindres cultissime jouet à la mode : j’ai nommé le « Hand spinner ». Quels sont alors les secrets qui entourent ce dernier ?

Tel un cours de science : dissection de la bête

Le hand spinner appelé fidget spinner est littéralement une « toupie à tripoter ». Pour le coup, c’est moins glam. Toujours est-il, qu’il s’agit d’un jouet qui se compose d’un axe central muni de roulement à billes – en métal, en céramique ou encore hybrides – de skateboard. Sur ce dernier sont fixés des bras – les formes, les coloris, les motifs et le nombre étant variables d’un modèle à l’autre – qui sont lestés.

Il est généralement fabriqué à partir de matériaux tels que l’acier inoxydable, le laiton ou encore le plastique. Le hand spinner peut être constitué d’un corps plus noble comme le cuivre, le titane par exemple.

Usages, fonction et utilité

A l’origine, ce jouet a été inventé par Catherine Hettinger – une maman américaine installée en Floride – pour partager un moment de jeu avec sa fille alors qu’elle souffre de myasthénie. Par la suite, les parents dont les enfants souffrent du trouble du déficit de l’attention mais aussi d’autisme, l’emploient pour stimuler ces derniers et leur permettre de concentrer leur attention sur un objet.

Son usage dépasse vite les frontières et aussi bien les enfants que les adultes, tous s’amusent avec ce jeu. Il est d’ailleurs devenu rapidement une véritable fureur dans les cours de récréation, détrônant par voie de conséquence des jeux intemporels comme les billes.

L’objectif est simple : il suffit de faire tourner le plus longtemps possible ou de faire des figures en s’aidant de ses mains, d’autres parties du corps – le nez ou bien le front par exemple – voire des objets usuels du quotidien. Pour conclure, il s’agit d’un jeu qui permet d’occuper ses mains et/ou encore pour les working girl et men, d’évacuer le stress.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !