Jouets : pourquoi ne pas les choisir selon la pensée Montessori ?

Jouets : pourquoi ne pas les choisir selon la pensée Montessori ?

Depuis quelques années déjà, nous entendons de plus en plus parler de la pédagogie Montessori. Basée sur les observations et les découvertes, cette méthode permet alors à l’enfant de vivre en harmonie avec lui-même, avec ses pairs, mais aussi avec son milieu naturel. Cette méthode prépare alors nos enfants à devenir un adulte équilibré et responsable. D’ailleurs, nous sommes de plus en plus nombreux en tant que parent à acheter des ouvrages qui y sont dédiés. Certains d’entre nous, vont encore plus loin en franchissant le cap et en inscrivant leurs ouailles dans l’un des établissements scolaires Montessori. Un succès donc ! En marge, de nombreux magasins proposent également des jouets dits ‘Montessori’. Et pour cause d’après l’auteur de l’ouvrage ‘ Vivre la pensée Montessori à la maison ‘ : « nous ne devrions pas distinguer le jeu du travail pour les enfants, car, à leurs yeux, ils sont une seule et même chose. C’est en jouant que les enfants se construisent. En réconciliant jeu et travail, nous aiderons notre enfant à prendre goût à l’activité et à l’effort, qui sont valorisants et porteurs de résultats »Dès lors, quels jeux, quels jouets favoriser pour développer leur motricité, leur intelligence, mais aussi leur permettre de prendre pleine conscience d’eux-mêmes et de leur environnement ? Bref, comment tout simplement bien choisir les jouets Montessori ? Gros plan.

Jouets Montessori : les critères de sélection

Même si les jeux et les jouets estampillés « Montessori », foisonnent sur les étals des magasins, il n’en reste pas moins qu’il est important de se poser les bonnes questions. En effet, il s’agit d’acheter bien et peu. 

La marque

Tout d’abord, seuls trois fabricants ont reçu l’agrément de la part de l’Association Montessori Internationale pour distribuer des jeux à visée pédagogique. Il s’agit donc de privilégier ces derniers, en l’occurrence : Nienhuis, Gonzagarredi et Matsumoto Kagaku Japan. En effet, le matériel pédagogique doit respecter certains critères comme les formes, les couleurs et les tailles notamment. 

La matière

Ensuite, le jouet Montessori est forcément en bois. Matière noble, chaleureuse et esthétique il invite alors nos enfants à en prendre soin. C’est aussi une démarche plus écologique, respectueuse de notre environnement, car le bois est un matériau durable, écologique à l’inverse du plastique. Plastique qui est d’ailleurs de plus en plus interdit dans la fabrication des objets usuels à l’image des pailles jetables

Les fonctions

Les jouets Montessori sont bien plus que des jouets. Ces derniers accompagnent nos enfants dans leur quête d’apprentissage de la concentration, de l’autonomie, mais aussi leur permettent de savoir s’ils font une erreur tout en les incitant à trouver la solution pour réussir. L’atout de ces jouets permet alors à nos chères têtes blondes de comprendre le monde et sa réalité, de développer leur imagination et leur créativité, de se mettre en mouvement – affiner la motricité fine et globale – tout en développant une pensée logique. Bref, ces jeux aussi esthétiques que sensoriels permettent alors de capter leur intérêt, de développer un apprentissage – moteur, sensoriel et /ou intellectuel – une notion en particulier. Et plus il découvre, plus l’enfant s’épanouit. Des jeux complets donc, puisqu’ils développent les cinq sens. 

Il existe une multitude de jouets recommandés dans la pédagogie Montessori. Nous pouvons notamment opter pour le grelot, la boîte à forme, les objets à encastrer les uns dans les autres pour les plus petits ou encore les jeux d’encastrement, de tap-tap dès qu’ils commencent à gambader puis le loto des odeurs, les jeux de construction, les billes, les objets à trouver et à associer une fois devenus plus grands. Le fait d’opter pour l’un de ces jouets finalement, demande à ce que nous nous posions les bonnes questions : ‘ce dernier va-t-il aider mon enfant à grandir ?’, ‘quelle est la compétence qui sera développée ?’ mais aussi ‘mon enfant sera-t-il attiré ?’. Et surtout, il est important de faire le tri. Les jouets hors d’usage, ceux avec lesquels ils ne jouent plus, n’ont plus leur place dans la chambre. Et pour finir, mieux vaut éviter de cumuler les jouets qui sollicitent les mêmes compétences. Notre logement ne doit pas ressembler à l’annexe d’un magasin de jouets. Bien au contraire ! Et, si cela se présente, il est préférable de les ranger dans un placard et de les permuter au bout de quelque temps avec ceux de sa chambre : c’est le principe de la rotation des jouets

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !