Connaitre Le vrai du faux sur Les phéromones.

Connaitre Le vrai du faux sur Les phéromones.

Commençons par les choses vraies

Elles permettent d’attirer les partenaires potentiels…En effet. Les phéromones sont des substances naturelles chimiques sécrétées par les insectes, les animaux et les humains pour attirer le sexe opposé. Les animaux les utilisent pour marquer leur territoire et faire montrer leur fougue sexuelle. Une chienne en rut peut ainsi attirer des chiens jusqu’à plus d’un kilomètre à la ronde…

Il existe des “phéromones party”… C’est exact ! Découverte à New-York, ces soirées vous proposent de renifler le T-SHIRT d’inconnus pour trouver votre partenaire idéal. Confronté aux phéromones de différents prétendants, vous ferez peut-être ainsi l’expérience de votre premier coup de foudre… olfactif !

On les utilise aussi en agriculture… Les phéromones sont en effet utilisées depuis des années pour attirer et capturer des insectes venimeux et des rongeurs. Une méthode très efficace et inoffensive pour les autres à animaux et l’environnement. Ce procédé est plébiscité par les défenseurs d’une agriculture biologique, limitant l’utilisation d’insecticides chimiques.

Et pour le faux alors ?

Nous produisons tous la même quantité de phéromones… Non, cela dépend des individus. Par ailleurs, au fil des générations, notre espèce à tendance à en produire de moins en moins. En fait, nous sécrétons uniquement cette substance lorsque nous transpirons et éliminons en nettoyant notre peau. La douche et les produits déodorants sont donc des facteurs de diminution de la production de phéromones.

On ne peut pas les imiter synthétiquement… Si. Depuis des années, les phéromones animales, par exemple le musc, sont utilisées dans l’élaboration des parfums. Et il est possible aujourd’hui de reproduire les phéromones humaines afin d’imiter leurs propriétés. S’il existe plus de cinquante phéromones humaines différentes, seuls trois types de phéromones synthétiques sont utilisés.

Les nourrissons n’y sont pas sensibles… Au contraire ! Sécrétées par des glandes de Montgomery, situées au niveau de l’aréole, autour du mamelon, les phéromones provoquent une accélération de la respiration, du rythme cardiaque et des mouvements des lèvres et de la langue. Des réactions qui facilitent notamment l’allaitement.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !