Comment se porte le marché de l’immobilier à Dijon ?

Comment se porte le marché de l’immobilier à Dijon ?

Chef-lieu de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfecture de la Cote d’Or, Dijon représente un eldorado pour le marché de l’immobilier. En effet, alors que l’inflation gagne la plupart des grandes villes françaises, Dijon fait figure d’exception. L’ancienne capitale des ducs de Bourgogne inverse la tendance et stabilise ses prix. 

L’eldorado immobilier

Si on avait dit aux dijonnais qu’il leur serait de nouveau possible d’acheter dans leur ville, ils ne l’auraient pas cru. Mais aujourd'hui, l’harmonie entre les prix  et les revenus locaux est désormais restaurée grâce à la baisse des loyers .Après une longue période de crise, les agences immobilières retrouvent le sourire et se frottent les mains. Arriver à vendre une maison par le canal de votre agent immobilier à Dijon résultait du parcours du combattant, désormais  le délai de vente  moyen est estimé à environ 4 mois. Les transactions connaissent une croissance fulgurante. De nombreuses nouvelles bâtisses voient le jour.

Le  choix du quartier

Le choix du quartier est une question importante lorsqu'on veut habiter à Dijon. En dépit de la chute des prix, les quartiers n’ont pas la même attractivité. Mis à part le centre-ville historique qui est le coin prisé par excellence de Dijon, les quartiers côtés sont généralement ceux situés au nord et à l’est de la ville. Les quartiers du nord sont mis en valeur par la construction de nouveaux programmes de bureaux et la forte concentration d’emplois tertiaires. Ils attirent ainsi beaucoup de personnes en quête de travail. 

Quant aux quartiers de l’est, ils bénéficient d’un avantage lié à la santé à savoir le  CHU Dijon Bourgogne qui est par ailleurs le plus grand employeur de la Côte d’Or. De plus, ils sont renommés par la présence de nombreuses universités qui leur octroie une forte demande de logements pour étudiants. Les zones du sud et de l’ouest en revanche n’ont pas une telle popularité. Les efforts consentis par la ville afin de redorer l’image de ces quartiers n’ont pas porté leurs fruits. Le poids des taxes foncières et des charges élevées a conduit au délaissement de beaucoup d’anciennes habitations. Malgré de nombreux changements opérés, certains immeubles de ces quartiers ont subi le même sort.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !