Comment devenir aide-soignant ?

Comment devenir aide-soignant ?

Placé sous l’autorité de l’infirmier, il l’assiste dans les tâches d’entretien et d’aide aux patients. Bien qu’il n’administre aucun médicament et n’effectue pas d’acte de soin, il est très certainement l’un des éléments les plus importants dans la chaîne médicale, car il est le plus en contact avec les personnes. Plus qu’un membre du corps soignant, il assure un véritable soutien à la fois au reste de l’équipe, et au patient.

Un maillon essentiel de la chaîne de santé

Premièrement, en assurant des tâches liées à l’hygiène, il joue un grand rôle dans la prévention des infections aussi bien en milieu hospitalier qu’au domicile des patients. Deuxièmement, il leur apporte du confort, à la fois sur un plan physique et sur un plan psychologique, car il est leur principal interlocuteur. L’aide-soignant accompagne le malade dans son intimité en l’aidant à faire sa toilette, s’habiller, se déplacer et parfois à se nourrir.

L’accès au métier

Le concours d’entrée à la formation d’aide-soignant est ouvert à toutes les personnes de plus de dix-sept ans, sans diplôme prérequis. Néanmoins, ce concours est assez sélectif et il peut être très utile de suivre une préparation au préalable. Certains lycées se sont spécialisés dans la prépa de concours paramédicaux. Ensuite, la formation de un an vous permet d’obtenir le diplôme d’état. Certaines filières de baccalauréat professionnel offrent la possibilité d’accéder plus rapidement au métier. Une fois le titre validé, de nombreuses perspectives d’évolutions existent en interne. Par exemple, après trois ans d’expérience, vous pourrez décider d’avancer vers une carrière d’infirmier en passant un examen spécifique pour intégrer plus facilement la formation à l’IFSI.

Des qualités d’altruisme nécessaires

D’abord, l’aide-soignant est un professionnel soigné et rigoureux, parce qu’il est conscient qu’il n’a pas le droit à l’erreur dans son travail. Il doit être disponible, faire preuve de patience et garder la tête froide, puisqu’il assiste des personnes dans des moments très difficiles de leur existence. Il faut savoir être à l’écoute des autres et être observateur, car ils relayent aux infirmiers tout ce qui leur paraît anormal et contribuent chaque année à sauver de nombreuses vies grâce à ce travail d’alerte. Plus qu’un métier, c’est une véritable vocation.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !