Comment cultiver soi-même ses plantes aromatiques

Comment cultiver soi-même ses plantes aromatiques

Une plante aromatique fraîchement coupée dégage toujours plus de parfum et d'arôme qu'une plante qui a été coupée en petits morceaux, desséchée et conservée pendant longtemps sur une étagère de supermarché. Si vous voulez vous offrir ce plaisir, vous avez deux solutions :

  1. acheter régulièrement des pots d'aromates fraîches, que vous coupez au fur et à mesure de vos besoins
  2. ou cultiver vous mêmes vos fines herbes préférées

Les plantes aromatiques peuvent se cultiver partout

Même avec un tout petit balcon ou un simple rebord de fenêtre, c'est possible. Si vous avez la chance d'avoir un balcon, vous pourrez utiliser un de ces meubles pour potager, des jardinières montées sur des pieds et divisées en carrés, pour une culture facile. Si vous n'avez pas ce balcon, une série de pots de fleurs près d'une fenêtre bien ensoleillée fera l'affaire. Enfin, vous avez peut-être la chance d'avoir votre propre jardin ? Ou d'avoir accès à un jardin collectif ? Le jardinage est devenu aujourd'hui une passion urbaine, avec les anciens jardins d'ouvriers qui sont réhabilités et mis en concession. Dans certaines villes, les jardins se multiplient sur les toits plats, jusqu'à ce qu'on puisse dire qu'une véritable architecture se développe.

Choisir les bonnes plantes aromatiques

Il vaut mieux commencer par des plantes faciles à cultiver. Cela tombe bien, les aromatiques le sont généralement, en particulier certaines stars de notre cuisine, comme le basilic et la ciboulette. Les aulx sont aussi très faciles à faire venir, à la différence des oignons, qui demandent plus de soin.

Attention, pour certaines il faut prévoir de grands pots : le thym, le basilic, bien soignés, vont développer de beaux buissons.

Comment planter les graines ?

Tout d'abord, en suivant les instructions sur le sachet de graines. Les périodes de plantation correspondent au moment où la graine s'active et va le mieux pousser. Inutile de planter deux mois plus tôt en espérant voir votre basilic sortir de terre plus vite : vous resterez simplement deux mois de plus devant une surface de terre sans verdure ! De la même façon, respecter les consignes pour l'épaisseur de terre à mettre sur la graine, l'éventuel rempotage et les pincements à faire lorsque sortent les premières feuilles (ils donnent plus de force et de volume à la plante).

Pour avoir votre propre ail, c'est encore plus simple : il suffit de prendre une gousse et de la mettre en terre, le bout pointu vers le haut, à environ deux centimètres sous terre, et d'attendre quelques semaines. Vous verrez poindre une grande tige, bientôt ornée d'une jolie fleur !

Soigner ses plantes aromatiques

De l'eau mais sans excès, éventuellement un peu d'engrais et surtout, une coupe régulière pour aérer la plante. Cela tombe bien pour vous pousser à faire de la cuisine ! Si par moments la récolte est trop abondante, vous pouvez conserver les herbes en les hachant finement et en les incorporant à du beurre, pour de délicieuses tartines apéritives, en les faisant macérer dans l'huile pour vos futures salades, ou en confectionnant de délicieux pesto maison.

 

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !