Comment bronzer autrement ?

Comment bronzer autrement ?

Peu importe la saison, qui ne rêve pas d’une peau magnifiquement bronzée tout au long de l’année à faire pâlir de jalousie les copines et les collègues de travail ? Voici comment bronzer autrement même si le soleil n’est pas au rendez-vous

L’utilisation des autobronzants

Vous manquez de sites essentiellement destinés aux filles dans vos favoris ? N’oubliez pas d’enregistrer Krokinouille dans votre marque-page. Il y a très peu de chance que vous vous ennuyez en lisant les articles publiés sur ce blog. Et n’hésitez pas, laissez vos commentaires. Ainsi, vous aussi rêvez d’une peau hâlée et cela quel que soit le mois de l’année ? Ne vous ruinez plus en frais d’avion et d’hôtel en séjournant dans un pays tropical.

Le bronzage est tout à fait possible en appliquant tout bêtement des produits sur la peau. Déclinés sous forme de crèmes, de gels, de lingettes, de mousses, d’huiles ou encore de sprays, ces autobronzants s’achètent très facilement dans les grandes surfaces et dans les parapharmacies. L’avantage ici est de pouvoir faire vos séances de bronzage à domicile. D’ailleurs, pour avoir des résultats naturels, mais surtout homogènes, ne jamais oublier de commencer par un gommage de la peau vingt-quatre heures avant l’application.

Toutefois, celles qui craignent les effets zébrés très inesthétiques quelquefois rencontrés lors de mauvais usages de ces produits à application externe peuvent toujours se tourner vers les gélules autobronzantes. Qualifiées d’activateurs de bronzage, ces capsules riches en antioxydant, en vitamine C et en Zinc contiennent des caroténoïdes en forte quantité. Et c’est cet actif qui est à l’origine du brunissage progressif de l’épiderme. L’effet commence ainsi réellement à se faire voire après dix à quinze jours de prises, sans nécessairement besoin de s’exposer au soleil.

Le bronzage en cabine

Sinon l’autre solution d’ailleurs particulièrement efficace est de le faire en cabine. À la différence du naturel, ce mode de bronzage artificiel limite les expositions aux rayons ultra-violets. En effet, avec l’aide de lampes UV, l’épiderme prend un teint foncé très rapidement. Toutefois, dans la mesure où une exposition trop prolongée aux UV peut-être nocive et dangereuse pour la peau, le maximum de séances autorisé est de six à dix.

Au-delà de ce seuil, les risques de cancer de la peau sont multipliés. De plus, quand bien même vous rêviez d’une peau hâlée trois cent soixante-cinq jours sur trois cent soixante-cinq, se faire bronzer en cabine n’est recommandé que seulement une fois par an. Deux procédés peuvent être alors utilisés. Il y a d’abord le solarium ou appareil à UV qui permet un bronzage total du corps. Les séances y durent une vingtaine à une trentaine de minutes. Et le résultat obtenu est tout de même l’équivalence de trois heures d’exposition intensive au soleil.

Viennent après les douches autobronzantes. Le principe est simple, puisque le tanning consiste simplement en une pulvérisation sur la peau de produits autobronzants, vraiment un truc de fille ! Trois nuances de teintes sont généralement proposées et selon l’institut, la cabine peut-être automatisée ou manipulée par une esthéticienne. Dans tous les cas, les bains, les douches et les activités sportives sont strictement interdits à la suite d’une séance de douche autobronzantes.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !