Chasseur immobilier : combien ça coûte ?

Chasseur immobilier : combien ça coûte ?

L’un des avantages de contacter un chasseur immobilier, c’est de bénéficier de l’accompagnement d’un professionnel pour trouver un logement convenable. Cependant de la même manière qu’il existe des frais d’agence immobilière, le recours à ce professionnel implique également le paiement d’honoraires qui comme précisé sur le mandat.

La réglementation sur la tarification

Les tarifs destinés au règlement des honoraires d’un chasseur immobilier ne sont pas fixes. La loi Hoguet qui encadre cette profession stipule que le vendeur devra percevoir sa rémunération une fois que l’acte authentique sera signé. Ce qui implique qu’il existe une constatation par écrit de l’engagement des deux parties.

De ce fait, le chasseur immobilier n’est pas tenu de fixer un prix selon une grille tarifaire prédéfinie. En revanche, il ne doit pas demander un quelconque versement à l’acheteur avant la signature. On distingue notamment 3 types de tarifications : au pourcentage, au forfait, selon l’origine du vendeur. Quel que soit le mode de règlement, l’acheteur est sûr de négocier un prix de logement plus favorable, c’est aussi l’un des avantages de contacter un chasseur immobilier.

Les types de tarification

Le type de tarification le plus rependu est la tarification au pourcentage. Il s’agit d’une rémunération qui dépend du prix du bien immobilier. Le pourcentage appliqué sur la valeur du logement varie entre 1,5 et 5 % TTC (tout taxe compris). Dans ce cas de figure, plus la valeur du bien est élevé, moins le pourcentage est important.

Un paiement au forfait est également possible. Il est similaire au principe de calcul de la tarification au pourcentage à la différence que le coût est déterminé à l’avance. Ce mode de paiement favorise les négociations étant donné que le prix du logement n’influence par la rémunération du chasseur immobilier qui percevra un montant défini. La tarification selon l’origine du vendeur, quant à elle, repose sur le règlement au pourcentage. Cependant, le pourcentage (1,5 à 5 %) dépendra du vendeur, un bien trouvé dans une agence permet de réaliser plus d’économies que s’il s’agit d’un particulier.

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !