Ah vous fumiez ? Et bien vapez maintenant !

Ah vous fumiez ? Et bien vapez maintenant !

Dès lors qu'on s'attaque à l'industrie, surtout quand elle représente rien de moins que 15,5 milliards d'euros rien qu'en France, il est évident que la lutte s'annonce dure. Pourtant, telle la cigale, petite cigarette électronique chante et danse malgré les assauts de dame fourmi prête à toutes les compromission pour l'arrêter. Lobbying intensif, orientation des réglementations nationales, pouvant aller, dans certains pays, jusqu'à l'interdiction pure et simple.

Une alternative plus que crédible.

Pourtant, ce ne sont pas les études sérieuses (scientifiques et réellement indépendantes…) qui manquent, à tel point  que le Royaume-Uni, pragmatique, en recommande même l'usage dans le cadre du sevrage tabagique. Pas en France, bien entendu, vous n'y pensez pas ! Mais c'est une autre histoire. Qu'est ce qui fait que cette innovation est un véritable outil, efficace, et Ô combien moins nocif que le tabac, fonctionne si bien ? Plusieurs éléments à cela :

  • Tout d'abord l'absence des centaines de produits chimiques ajoutés au tabac des cigarettes classiques. Les recharges pour les "E-cig", les e-liquides, ne comportent que 3 ou 4 ingrédients à savoir de la glycérine, du propylène glycol (un produit que l'on retrouve un peu partout y compris dans l'alimentation), rarement de l'alcool, et des arômes alimentaires. Bien entendu un dosage variable de nicotine. Adieu ammoniac, benzène et autres cyanure de potassium…
  • Ensuite la multiplicité des saveurs disponibles dans le e-liquide. C'est l'atout maitre de ce produit, qui, enfin, prend en compte la dimension plaisir tellement taboue dès qu'on parle de "fumer". Fruits, saveurs gourmandes, classique, épices, il y en a pour tous les goûts.
  • Enfin il faut bien avouer, la dimension ludique de la chose. Ce sont des objets souvent jolis, parfois très sophistiqués voire carrément geek !

Un abord pas forcément facile.

La dimension un peu geek de la cigarette électronique pourrait en rebuter plus d'un. Certes il existe de nombreux modèles dits "débutants", mais l'utilisation de ce produit demande un vrai apprentissage. Pas compliqué, certes, mais réel. Savoir adapter les e-liquides au type de résistance, identifier le bon dosage glycérine/propylène, choisir une batterie qui dure, etc. Cela demande un vrai conseil et accompagnement, que l'on ne peut trouver que dans les boutiques spécialisées sérieuse et certains sites de vente en ligne qui permettent réellement d'apprendre à utiliser la "vaporette". Soyons clairs : ça vaut le coup. Stopper l'intoxication au tabac du jour au lendemain et retrouver un vrai plaisir grâce aux saveurs variées, sans la dose de poison qui va avec, qui dit mieux !

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !