A la découverte de la Russie des Tsars

A la découverte de la Russie des Tsars

Saint-Pétersbourg est la plus récente des grandes capitales européennes. C'est aussi l'une de celles dont l'histoire a été la plus complexe. Si elle a perdu son statut de capitale un peu avant la révolution bolchévique, au profit de Moscou, elle reste le centre culturel de la Russie moderne.

Port sur la Baltique, construite sur un réseau d'îles et de canaux, l'agglomération de Saint-Pétersbourg, avec plus de 600 mètres carrés, se classe parmi les plus grandes villes européennes ; si on prend en compte la totalité de l'agglomération, qui englobe l'ancienne Tsarkoïe-Selo, la résidence d'été des Tsars, elle devient seconde en superficie, aussi étendue que l'état de Sao Tomé ! Autant dire qu'une visite de Saint-Pétersbourg ne se fait pas en un week-end et qu'elle doit bien s'organiser pour pouvoir découvrir cette ville.

5 jours entiers pour découvrir Saint-Pétersbourg

Arts et Vie vous propose de découvrir cette ville dans le cadre d'un voyage organisé à Saint-Pétersbourg qui consacre cinq jours entiers à la découverte de l'agglomération, et deux jours pour l'aller et le retour. L'agence a mis tout son savoir-faire de voyagiste culturel à votre service pour organiser un programme complet sans être épuisant. Il ne s'agit pas d'un voyage express mais bien d'une plongée dans un patrimoine culturel et architectural d'exception.

C'est ainsi que deux visites sont consacrées à l'immense Musée de l'Ermitage, qui ne vous permettront pourtant de voir qu'une infime partie des trois millions d'oeuvres de ce musée. Des peintres comme aussi divers que Watteau ou Léonard de Vinci y sont exposés. Vous découvrirez aussi la salle du trésor Scythe. C'est lors de la première exposition de ces trésors que Carl Fabergé trouva l'inspiration de certains de ses motifs, deviendra joaillier du Tsar et sera lui-même exposé de son vivant au musée de l'Ermitage !

Une ville nouvelle bâtie sur les marais, par la volonté d'un Tsar

Les palais de Saint-Petersbourg, Pavlosk et Pouchkine (le nouveau nom de Tsarkoïe Selo) sont particulièrement riches. Ils créent le modèle d'un style russe, mélange de baroque et de néo-classicisme, qui imite Versailles mais y ajoute des couleurs vives, avec des façades peintes de couleurs vives et rehaussées d'or.

C'est que Pierre Le Grand, quand il fonde sa nouvelle capitale, décide d'en faire un manifeste de la puissance et de la modernité de la Russie. Il va inviter des architectes de plusieurs pays, français, italiens, qui vont mêler des éléments stylistiques variés dans un ensemble cohérent. La Venise du Nord, comme on l'appelle, est une ville moderne, traversée de grandes avenues (comme la perspective Nevski), complétées par les canaux qui se parcourent à traîneau l'hiver.

Elle attire immédiatement l'élite russe et balte, qui la préfère à une Moscou vieillissante, faite de maisons en bois et enfoncée au milieu des terres.

Le renouveau après la révolution

Les révoltes d'octobre, le transfert du gouvernement communiste à Moscou relèguent peu à peu Saint-Pétersbourg au second plan.

La ville est rebaptisée Leningrad, devient un grand centre industriel. Elle sera le centre d'une bataille longue et meurtrière pendant la seconde guerre mondiale. Restaurée dans les années cinquante, elle retrouve enfin toute sa splendeur à l'occasion de son trois-centième anniversaire, en 2003, où de nombreux palais sont restaurés.

Ville d'origine du président Vladimir Poutine, elle a aujourd'hui un rôle important dans la Russie moderne. Sa richesse retrouvée lui permet d'entretenir dignement son patrimoine unique.  

Laisser un commentaire

Actuliens.com, L'actualité en temps réel sur de nombreuses thématiques !